• 0663123034
  • zalmareddp@gmail.com

Category ArchiveApprendre la L.S.F.

Apprendre à se présenter

Voici mon dernier article. Amusez-vous bien !

Syntaxe en L.S.F.

Comment se compose une phrase en L.S.F. ?

Syntaxe générale :
temps + lieu + sujet(s) + action (verbe) + conséquence

exemple :
Français : « hier, je suis allé manger au restaurant à Paris. »
L.S.F. : hier + Paris + restaurant + manger

Lorsque l’on indique un lieu, on le fera du général au particulier
(à la manière d’un entonnoir). Comme dans l’exemple ci-
dessus, on signera d’abord « Paris » puis « restaurant »

exemple :
Français : « Demain, j’irais à la piscine à Canne chez Pauline. »
L.S.F. : Demain + Canne + chez Pauline + piscine + aller

Phrase négative :
Trois signes existent principalement : non, jamais, rien. Ils
s’accompagnent toujours d’un mouvement négatif de la tête.
Les signes de négation se placent majoritairement à la fin de la
phrase.
Pour signifier la négation, on utilise donc des signes de
négation mais certains signes expriment leur négation par un
mouvement différent. Par exemple :«Je crois» => forme affirmative : index sur la tempe, on le lève
vers le ciel,
«Je ne crois pas» => forme négative : index sur la tempe, on le
descend en mouvement rotatif.



Phrase interrogative :
La syntaxe ne changera pas, l’interrogation se fera par une
expression du visage : froncement de sourcils, plus ou moins
prononcé. Beaucoup de nuances peuvent être exprimées avec
les expressions du visage : interrogation, déception, joie, etc.

Phrase interro-négative :
Comme pour les phrases interrogatives « simples »,
l’interrogation s’exprimera par l’expression du visage et dans
ce cas, inutile de signer la négation : il suffira de l’exprimer par
un mouvement de tête négatif en même temps que
l’expression interrogative.
Français: « Tu ne veux pas de café ? »
L.S.F. : Toi + vouloir + [(expression du visage interrogative +
mouvement de tête négatif) & café].

Phrase conditionnelle :
En L.S.F., la condition se placera toujours en premier. La
condition s’exprimera également par un léger haussement de
sourcil.
Français : « Demain, s’il fait beau, j’irai me baigner »
L.S.F. : beau + demain + [(expression du visage) & (j’irai +
baigner)].

Phrase avec relation de cause à effet :
Ces phrases suivront les mêmes règles que les phrases
conditionnelles, en L.S.F. on mentionnera toujours la cause avant
la conséquence.
Français : « Hier, je ne suis pas allé travailler parce que j’étais
malade ».
L.S.F. : Hier + moi + malade + [(expression du visage) & travail
pas].
Inutile de signer «parce que» : le fait de signer la cause avant
la conséquence et l’expression du visage en même temps que
la conséquence suffiront à faire comprendre la relation de
cause à effet.